La première station hydrogène à charge lente servira à alimenter les bus hydrogène de Lorient Agglomération.

Lorient Agglomération a lancé l’installation de sa première station hydrogène

Lorient Agglomération a lancé les travaux de construction de sa première station de distribution hydrogène, mardi 9 mai 2023. Ce poste de recharge servira à alimenter en hydrogène les futurs bus de l’intercommunalité. Sa mise en service est prévue pour le mois d’octobre 2023.

Quatre heures de charge sans intervention humaine

Après le bioGNV, les Lorientais sont proches de voir leurs bus circuler à l’hydrogène. Une étape significative a en effet été franchie mardi 9 mai 2023, avec le lancement des travaux d’installation de la future station hydrogène de Lorient Agglomération, au dépôt central de bus du réseau de transport urbain CTRL. Équipée de 19 postes, cette station à charge lente, la première de France, alimentera en hydrogène les prochains bus de l’intercommunalité. Dès sa mise en service en octobre 2023, il suffira de 4 heures pour recharger en hydrogène les réservoirs des véhicules sans la moindre intervention humaine. Lorient Agglomération doit recevoir, à la rentrée de septembre, ses 7 premiers bus à hydrogène. À horizon 2026, 19 bus circulant grâce à cette énergie seront déployés dans tout le territoire.

Un hydrogène renouvelable produit en Bretagne pour alimenter

L’hydrogène qui servira à alimenter cette station sera produit à Buléon, grâce à l’installation prochaine de l’usine de production de Lhyfe. Lorient Agglomération sera donc le premier territoire à bénéficier de cet hydrogène renouvelable produit grâce à l’électrolyse de l’eau et aux 6 éoliennes installées sur le site. À l’avenir, cette usine pourra alimenter les clients bretons de Lhyfe dans un rayon de 150km, grâce à sa position centrale.

La décarbonation du transport en ligne de mire

Visant une baisse drastique de 78% de ses émissions de gaz à effet de serre émanant de ses transports, l’intercommunalité a fait le choix, pour ses bus, d’un mix hydrogène et bioGNV (gaz naturel pour véhicules). En septembre 2022, elle a réceptionné 10 bus bioGNV. Actuellement, ces derniers sont alimentés dans une station située à Caudan. Une future station va bientôt être installée sur le dépôt secondaire de Quéven. À horizon 2026, ce sont deux navires transrades qui navigueront à l’hydrogène. Une station de recharge portuaire sera alors installée d’ici 2025. Dans ce projet, Lorient Agglomération est soutenu à hauteur de 2M d’euros par la Région Bretagne et à hauteur de 9,5M d’euros par l’ADEME. En 2030, 80% du parc de transport de Lorient Agglomération fonctionnera au bioGNV. Les 20% restant circuleront ou navigueront grâce à l’hydrogène.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


La période de vérification reCAPTCHA a expiré. Veuillez recharger la page.